Écologie de la Conservation et Ingénierie écologique : Recherche et Expertise

Vous trouverez sur cette page toutes les informations utiles concernant le parcours ECIRE.


Présentation

Le parcours ECIRE forme des chercheurs et des experts capables de comprendre et résoudre des problèmes d’ordre écologique grâce à une connaissance pointue de l’évolution des êtres vivants, de leurs interactions avec l’environnement, et du fonctionnement des écosystèmes. Le parcours se base notamment sur l’étude du fonctionnement de la biodiversité à toutes ses échelles et de la biologie de la conservation: modélisation, suivis, analyse de données, interactions Homme-biodiversité, étude des modes d’actions pour amener un système écologique dans un état souhaité, études d’impact, mise en place d’indicateurs de l’état d’un système écologique. Les enseignements ont une forte connotation scientifique en conservation de la biodiversité et ingénierie écologique, et peuvent être associés à des stages de recherche ou des stages en structure professionnelle.

Pour plus de détails, consultez le site du parcours http://www.master-ebe.u-psud.fr/


Partenariats

Sorbonne Université (SU), Université Paris-Sud Orsay (UPS), AgroParisTech.

Pendant les M1S2, M2s1 et M2S2 les étudiants sont susceptibles de se déplacer sur les 4 campus.


Finalités

Le parcours ECIRE se décline selon trois finalités au choix :

- Écologie de la Conservation (CONS)

Cette proposition d’enseignement spécialisée vise à former des futurs professionnels à même de mettre en œuvre et d’optimiser les stratégies de conservation en faveur de la biodiversité et de la protection des écosystèmes. Cette formation offre une vision transversale de la conservation de la biodiversité et des écosystèmes en articulant sciences du vivant et enjeux sociétaux.

- Ingénierie écologique (INGE)

On se réfère ici à toutes les interventions sur le terrain visant à optimiser durablement le fonctionnement de socio-écosystèmes qui sont fondées sur les concepts de l’écologie scientifique. Dans le cadre de cette finalité, il s’agira d’évaluation des conséquences des actions humaines via l’établissement de diagnostic sur l’état d’un système écologique ainsi que d’identification de solutions permettant de remédier aux dérèglements de processus ou fonctions naturels dégradés.

- Expertise Faune Flore (E2F)

Cette finalité a la particularité d’offrir une formation professionnalisante à technicité naturaliste, visant particulièrement à former aux métiers de chargé-e d’études, chargé-e de mission naturaliste Faune Flore Habitats, et donc plutôt des professionnels non-académiques. La formation consiste en l’acquisition de compétences et connaissances attendues vis-à-vis des professionnels du domaine de l’expertise naturaliste, notamment en bureaux d’études, associations naturalistes, collectivités, structures de gestion des espaces naturels.


Organisation et Programme

MASTER 1

M1S1 : Au MNHN : tronc commun de master + 3 UEs de formation fondamentale.

M1S2 : UE obligatoire de génétique des populations, 3 UEs au choix et stage de 2 mois obligatoirement en laboratoire (quelque soit l'orientation pro ou recherche).

Catalogue des UE

 

MASTER 2

M2S1 : Bouquet d'UEs pré-definis en fonction de la finalité choisie (CONS, INGE, E2F). Enseignements théoriques parmi une quarantaine d’UEs au choix.

M2S2 : Stage de 4 à 6 mois en fonction du choix de l’étudiant, de son orientation post-master et de sa structure d’accueil (laboratoire de recherche ou structure professionnelle).

Catalogue des UE


Admission

Conditions d'admission

Pour une candidature au M1 : Licence 3 ou équivalent
Pour une candidature au M2 : Master 1 ou équivalent

ECIRE est un parcours de master « Recherche » et « Pro » ouvert à des étudiants de Biologie, Ecologie, et Maths-Physique ou Sciences Humaines et Sociales avec un solide complément en biologie-écologie et satisfaisant aux prérequis de la formation en termes de théories évolutives et écologiques et traitement de données (biologiques, évolutives ou écologiques),

Pour la finalité E2F, qui doit être mentionnée dans la lettre de motivation et le dossier de candidature, des prérequis naturalistes sont demandés à savoir des connaissances (écologie des espèces) et des compétences d’identification d’un ou plusieurs groupes taxonomiques (en Faune et/ou Flore). Elles feront l’objet d’une évaluation lors d’un entretien oral, à l’issue de l’examen du dossier de candidature (Vous serez directement contacté-e). Cette finalité est également accessible via des demandes d’inscription dans les établissements partenaires de BEE-ECIRE. Il est possible de candidater pour une intégration en M1 mais également en M2 (quelques places disponibles chaque année).

ECIRE est un parcours demandé (entre 5 à 10 % des dossiers reçus, acceptés). Les critères sont les prérequis (théories et méthodologies en écologie et évolution), l’excellence académique et l’adéquation du projet professionnel avec la formation. Le premier critère est une condition sine qua none, les deux suivants peuvent se compenser.

 

Candidature

Pour candidater, veuillez consulter la page internet "Admission en master" ici.


Débouchés

Fonctions : Chargé-e de conservation de la biodiversité, chargé-e de mission en ingénierie écologique, consultant-e expert scientifique en écologie, métiers de la recherche en écologie fondamentale ou biologie de la conservation, chargé-e d’études naturalistes

Secteurs : administrations, laboratoires publics-privés, collectivités territoriales, associations, bureaux d’étude, conservatoires, espaces protégés, entreprises.


Contacts

Alexandre Robert et Maud Mouchet (responsables d’ECIRE et des finalités CONS et INGE) : masterebe@mnhn.fr

Isabelle Le Viol (responsable E2F) : isabelle.le-viol@mnhn.fr