Back to top

Les difficultés pendant la thèse

Signaler ses difficultés

Que vous soyez doctorant ou encadrant, en cas de difficultés relationnelles ou administratives, n'hésitez pas à alerter au plus tôt l'école doctorale.

La conseillère doctorale de l’ED

Si des difficultés relationnelles perdurent et vous perturbent au risque d’avoir des conséquences sur l’avancement du projet doctoral, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec la conseillère doctorale de l’ED. Cette personne prendra le temps de vous écouter et gardera la confidentialité de votre rencontre. Si vous le souhaitez, elle pourra faire office de médiateur entre les personnes concernées et vous proposera des idées de solutions adaptées à la résolution de votre conflit.

Sachez que, plus vite vous parlez du problème que vous rencontrez, plus vite il sera résolu et moins vous perdrez de temps. les trois années d’un doctorat passent très vite et chaque semaine compte.

Contact
Pr Dominique GRIMAUD-HERVE
dgherve[a]mnhn.fr
01.44.05.72.49

La directrice de l'ED

La directrice de l’école doctorale peut aussi être interpellée (de préférence par mail) pour quel que problème que ce soit. Elle reçoit les doctorants sur rendez-vous. Elle peut aussi convoquer certains doctorants lorsqu’elle a besoin d’information sur le déroulement de leur thèse.

Contact
Nathalie MACHON
nathalie.machon[a]mnhn.fr
01.40.79.38.71

La coordinatrice de l'ED

Que vous soyez inscrites ou inscrits à SU ou au MNHN, si vous rencontrez des difficultés administratives (problème de santé, problème de financement, cotutelle, difficulté dans la gestion du calendrier...) prenez rapidement contact avec la personne en charge de la coordination du doctorat au Muséum et de l'ED227. Elle pourra vous orienter et trouver avec vous des solutions adaptées à votre situation.

Contact
Mme Tiphanie CHICA-LEFORT
tchicalefort[a]mnhn.fr

Signaler des situations de VSS, d'agissements et de harcèlement sexuel

Le Muséum met en place un dispositif de signalement et de traitement des situations de violences sexistes et sexuelles, d'agissements et de harcèlement sexuel.

Un dispositif en 3 étapes :

1. Recueil du signalement

Si vous êtes victime ou témoin, contactez la référente égalité étudiant.es et doctorant.es, Mme Véronique Barriel, à l'adresse email suivante : referent-egalite.etudiants[a]mnhn.fr
Si vous souhaitez conserver l'anonymat, vous pouvez vous adresser directement à l'association Women safe (au 01 39 10 85 35 ou par mail accueil@women-safe.org)

 Présentation et procédure de signalement des violences sexistes et sexuelles MNHN

 Dépliant MNHN

2. Écoute, soutien, orientation

La référente égalité prend contact avec vous dans les meilleurs délais. Après des premiers échanges relatifs à vos droits et aux dispositifs existants, en fonction de vos souhaits et de vos besoins, votre signalement sera transmis :

  • en interne : à la cellule de veille et d'orientation composée de représentants du service médico-social, des ressources humaines et de la direction des affaires juridiques
  • ou en externe : à l'association Women safe

3. Traitement

Si la situation le nécessite, le Président du Muséum diligente une enquête administrative. A l'issue de cette procédure, le Président décidera des mesures à prendre si la plainte s'avère fondée. Ce dispositif garantit une totale :

  • confidentialité des données recueillies et partagées
  • neutralité vis-à-vis des victimes et auteurs présumés ;
  • impartialité et indépendance ;
  • et le traitement systématique des situations.

Pour plus d'informations, renseignez vous sur l'intranet du MNHN : https://intranet.mnhn.fr/rubrique/ressources-humaines/egalite-femmes-hommes

En dehors de cette procédure officielle, vous pouvez contacter si vous le souhaitez la direction de l'école doctorale et/ou la conseillère de l'école doctorale.

Pour vous renseignez sur la procédure officielle de Sorbonne Université, cliquez ici :  Lien vers le site internet de Sorbonne Université

Arrêt prématuré du doctorat

Il peut arriver pour diverses raisons que le doctorant soit amené à arrêter sa formation doctorale. On peut distinguer deux situations : 

  • L’arrêt est non conflictuel, le doctorant se tourne alors vers son école doctorale pour connaître la marche à suivre ;
  • La situation est conflictuelle, tout acteur du projet doctoral est habilité à saisir la Conseillère doctorale afin de les conseiller.

Si vous vous trouverez dans ce cas de figure, contactez la direction de l'ED.

Santé

Pour des arrêts supérieurs à 15 jours :

- Voir un médecin ;

- Faire un arrêt de travail et l'envoyer à la DRH et au laboratoire ;

- Rrévenir son directeur de thèse ;

- Envoyer un mail à l'ED pour expliquer sa situation (sans dévoiler les détails médicaux que vous jugez confidentiels).

Pour de long arrêts, il est possible de demander une prolongation de la thèse à condition d'avoir eu des certificats médicaux pour justifier de la situation.