Back to top
bioarcheologie_humaine.jpg

Bioarchéologie humaine

Objectifs pédagogiques

Ce cours doit permettre à celles et ceux qui sont confronté(e)s à l’étude des restes (os et dents) du squelette humain (essentiellement en contexte archéologique mais aussi dans un cadre médico-légal) de définir une stratégie d’analyse adaptée (regard critique sur les méthodes et techniques de l’anthropologie biologique), de maîtriser les enjeux de l’analyse croisée bioarchéologique et de mener à bien, de façon autonome, l’identification individuelle du squelette, dans une perspective d’étude du site dans son ensemble. 

Compétences visées

  • Connaissances théoriques, maîtrise et définition d’une problématique bioarchéologique, enjeux de l’analyse des restes humains en contexte, au niveau de l’individu comme de la population.
  • Compétences pratiques pour l’ostéologie humaine et l’application des méthodes d’estimation d’âge et de sexe (morphologie et métrique).

 

Programme

L’archéologie de la mort, comme aussi certains cas de médecine légale (anthropologie « forensique »), doivent associer observations biologiques sur le squelette et données culturelles. Cela nécessite une double analyse, à l’échelle de l’individu et à celle du site dans son ensemble. L’interprétation finale devra s’appuyer sur les observations et les estimations que ce cours se propose d’apprendre à enregistrer, à mesurer ou à calculer : identification individuelle, cas particuliers, remise en contexte, critique et limites des méthodes utilisées.

1. Problématique et objectifs d’une étude bioarchéologique. Les restes humains (os et dents) en contexte : sépultures, dépôts et ensembles funéraires.
2. Identifier les éléments (ou des fragments) du squelette humain (adulte et non-adulte).
3. Mesurer et observer : ostéométrie, odontométrie, caractères et repères anatomiques.
4. Estimer le sexe biologique des sujets adultes sur le squelette.
5. Estimer l’âge au décès des sujets adultes et immatures sur le squelette.
6. Interpréter l’échantillon comme un ensemble : paléodémographie et analyse du « recrutement ».
7. Caractères discrets, marqueurs d’activité et autres observations (os et dents).
8. Le croisement des données biologiques, culturelles, contextuelles.

 

Public et conditions d’accès

Etudiants (master ou plus), professionnels de l’archéologie, professions médicales et « forensiques ».

Pré-requis : licence (archéologie, biologie, histoire), niveau équivalent en médecine ou odontologie, acquis (stage, etc.) en ostéologie humaine.

Responsables scientifiques

Aline Thomas (MC MNHN, UMR7206)
Pascal Sellier (DR CNRS, UMR7206)

Mots clés

Bioarchéologie,  ostéologie humaine.

Organisation

Dates : Du 03 au 07 avril 2023

 

Volume horaire : 30h

 

Modalités pédagogiques :

La formation se déroule en présentiel. Des ressources pédagogiques pourront être mises à disposition des apprenants sur la plateforme d'enseignement à distance du Muséum.

La formation associe présentations théoriques et manipulations pratiques (TP). Un contrôle, à la fois théorique et pratique, assorti d'une note, sanctionne cet enseignement et prend place la dernière demi-journée

 

Lieu : Musée de l'Homme, 17 Place du Trocadéro 75016 Paris

Tarifs

Particulier : 300 €

Salarié du public : 600 €

Salarié du privé : 1200€

Personnel MNHN : gratuit

Etudiants : gratuit

Contact et inscription

Les candidatures se feront en ligne sur la plateforme e-candidat https://apps.mnhn.fr/ecandidat-fc/

du 03/01/2023 au 20/03/2023

 

 

Pour toute question sur cette formation, vous pouvez contacter la cellule de formation continue

 

J'ai une question sur la formation